À propos / About

(english below)

Personnage créé par Catherine Ocelot (mais d’abord publié sous le nom Catherine Genest), Nenette, c’est une jeune femme particulière, observatrice,
à l’allure stoïque, qui vit dans un monde teinté de fantaisie.
Depuis sa parution et sous ses différentes formes (livre, histoires courtes, animation, site web),
Nenette rencontre un public très éclectique qui se plait à observer la vie sous des angles inusités,
qui en apprécient l’absurde drôlerie et en déplorent les inévitables inconvénients.
Toujours stoïque, pour ne pas dire insondable, Nenette traverse ces expériences
avec cette qualité de silence qui fait sa marque de fabrique.

Created by Catherine Ocelot.
Nenette is a young woman whose fragile appearance belies a sharp wit and a surprisingly keen sense of observation. Nenette speaks little but says a lot as she quietly comments on the perplexities, contradictions and incongruities that make up our lives. Nenette may appear dark and gloomy, but when you look more closely, she actually glows.
The property was first published in 2005 in book form, and now includes multiple supports. Her eclectic audience appreciates her unique talent for subversive humour both in assessing situations and their inevitable outcomes.
Click here to know more about the author

ALL images are ©2006-2012 Catherine Genest // Tous droits réservés ©2006-2012 Catherine Genest

 

Nenette, c’est aussi le personnage principal du livre Nenette cherche un sens,
paru aux éditions les 400 coups/Mécanique Générale.

Nenette cherche un sens, par Catherine GenestNenette cherche un sens, par Catherine GenestNenette cherche un sens, par Catherine Genest
Nenette cherche un sens, par Catherine GenestNenette cherche un sens, par Catherine GenestNenette cherche un sens, par Catherine Genest

©Catherine Genest Toute reproduction des images de ce site est interdite sans la permission de l’auteur.

Revue de presse

Le Devoir, 25-26 novembre 2006
extrait:
“Difficile de se trouver lorsqu’on vit dans une jungle urbaine, sombre, froide où les gens n’ont pas de visage et où la peinture des immeubles coule quand il pleut. Nenette en sait quelque chose. Au milieu de cet environnement peu propice à la quête de sens, surtout quand on a un esprit lucide et introspectif, la jeune fille essaie par tous les moyens de se situer. Tout en cherchant ses marques dans les courbes de Lino (un autre illustrateur converti à la bédé) comme dans les fantaisies du néo-expressionniste Jean-Michel Basquiat, Genest livre ici un récit interrogatif contrasté sur le thème de la différence et de l’existentialisme qui l’accompagne parfois.
Le tout avec un style hautement figuratif très actuel qui, par le coup de crayon et la mise en couleurs, semble vouloir faire un pîed de nez au graphisme propre et aseptisé qui prolifère aujourd’hui (…)”
– Fabien Deglise (Le Devoir)

Voir, 1 er février 2007
“Première publication de l’artiste montréalaise Catherine Genest, Nenette cherche un sens est à mi-chemin entre la bande dessinée et le livre d’art. Si sa facture et sa direction peuvent s’apparenter à la démarche d’un Lino, son humour particulier et le personnage de Nenette possèdent un petit quelque chose qui fait penser au ton de Gigi Perron. Mais l’ensemble est singulier, magnifique, et porte une réflexion sur la solitude, la dépression, l’errance et la communication. Nenette est une jeune femme intelligente et sensible, ayant un sens de l’humour aussi irrésistible qu’inquiétant. Les planches sont superbes (visiter www.nenette.org) et présentent une ville de tous les possibles, mais qui peut parfois devenir immensément écrasante ou même vide.”
Stéphane Despatie (Voir)

Voir Québec, 14 décembre 2006

extrait:
Avec Nenette, Catherine Genest invente littéralement un langage. Ses planches en pleine page,
le rythme lent, l’économie de mots et la quasi-absence d’action en font un objet singulier et percutant dans l’univers de la bande dessinée.
Nénette est en dialogue avec la ville. Comme si les états d’âme de ce personnage impassible étaient reflétés par les buildings. On la sent à la fois heurtée et transportée par le tissu urbain dont elle fait partie.”
– Patrick Caux (Voir Québec)

UniversBD, 19 juillet 2007
extrait:
“…ce premier essai de la Montréalaise Catherine Genest explore l’intime et le malaise quasi-existentiel d’un personnage décalé. […] En très peu de mots, dans des scènes racontées en une image, Genest installe son spleen émouvant, au milieu des couleurs sombres des paysages urbains et des visages anonymes. […]
La dessinatrice a choisi un parti-pris graphique étonnant : si Nenette bénéficie toujours d’un dessin précis et expressif (ces yeux !), le reste est le plus souvent expédié en quelques traits avec des couleurs basiques venues du registre enfantin. De quoi accroître l’impression de malaise permanent de ce personnage étonnant qui marque dès la première lecture.”
– David Traugis

L’Actualité.com, 9 février 2007
extrait:
“Un album délicieux signé par une artiste de grand talent. ”
Micheline Lachance

©Catherine Ocelot Toute reproduction des images de ce site est vraiment très très interdite sans la permission de l'auteur.
info@nenette.tv